Loading color scheme

Nature et composition

Alors que la vie d’une abeille ouvrière se compte en mois, celle de la reine des abeilles se compte en années ! Une seule différence explique tout… Lorsque les reines n’étaient encore que des larves, elles ont été nourries exclusivement et trois jours de plus en gelée royale par rapport aux futures ouvrières.

Cet aliment "royal" est sécrété par des glandes situées dans la tête de certaines abeilles.

Principalement fabriquée à partir de pollen, la composition de la gelée royale et du pollen sont proches. Elle est cependant beaucoup plus concentrée en protéines. La gelée royale contient également des acides aminés, des vitamines (B1, B2, B3, B5, B6, H), une substance antibactérienne et antibiotique mais aussi des éléments minéraux (calcium, magnésium, potassium, sodium et zinc...) qui lui confèrent d'importants bienfaits pour le corps.

 

ETAPES DE PRODUCTION

La gelée royale est naturellement élaborée par les abeilles ouvrières. Elle sert à nourrir la reine, les larves choisies pour devenir de futures reines ainsi que toutes les autres larves de la colonie jusqu'à leur troisième jour de vie.

L'apiculteur utilise le précieux travail de ses abeilles afin produire de la gelée royale selon cinq étapes successives.

ETAPE 1 : le greffage

Les jeunes larves d’abeille, nées depuis de moins de vingt-quatre heures, sont transférées dans des alvéoles royales artificielles.

ETAPE 2 : l'élevage

Les larves greffées seront élevées dans des cellules royales artificielles, appelées cupules, et nourries de gelée royale par les abeilles ouvrières.

ETAPE 3 : la désoperculation

Après trois jours d'élevage, les cellules royales artificielles sont retirées des ruches et désoperculées : la cire en surplus est coupée. 

ETAPE 4 : le délarvage

Afin de pouvoir récolter la gelée royale, les larves âgées de trois jours sont retirées des cellules royales artificielles.

ETAPE 5 : l'extraction

Une fois les cellules royales artificielles désoperculées, la gelée royale peut être extraite.