Loading color scheme

ETAPE 1

Pour réaliser le greffage, l'apiculteur a besoin :

  1. d'un cadre naturel fraîchement pondu par la reine contenant des larves âgées de moins de vingt-quatre heures ;
  2. de cupules qui sont des alvéoles royales artificielles ;
  3. d'un mélange gelée royale-eau pour nourrir les jeunes larves greffées.

L'apiculteur commence par déposer une goutte d'un mélange gelée royale-eau au fond de chaque cupule. Les cupules remplacent les alvéoles de cire normalement construites par les abeilles ouvrières.

: il permettra de nourrir les larves jusqu'à l'introduction des cupules dans la colonie. Puis avec un picking (outil spécialisé pour le greffage), l'apiculteur prélève les larves du cadre naturel et en dépose une dans chaque cupule.

 

Bienenwabe_mit_Eiern_und_Brut_5.jpg: Waugsbergderivative work: B kimmel (d) [CC BY-SA 2.5]

La technique du greffage peut sembler facile mais elle demande beaucoup de pratique afin de réaliser des gestes minutieux. En effet, les jeunes larves de très petite taille (quelques dixièmes de millimètres) sont difficilement observables à l’œil nu et très fragiles. Une lampe frontale et une loupe sont parfois nécessaires.

Un apiculteur expérimenté peut greffer entre 600 et 1000 larves en une heure.